La faïence de Moustiers

dimanche, avril 17, 2016
  • PROVENCE EXPLORER
  • PROVENCE EXPLORER
  • PROVENCE EXPLORER
  • PROVENCE EXPLORER

C’est en 1668 que l’art de la faïence fut transmis à Pierre Clérissy par un moine italien. L’art de la poterie en fut changé à jamais dans ce petit village de Moustiers-Sainte-Marie. Petit village aux allures de crèche à flanc de montagne, Moustiers-Sainte-Marie se lance dans la fabrique de porcelaine d’une finesse sans pareille, aux dessins si particuliers.
Lorsque Louis XIV demanda à ce que la vaisselle en or et en argent soit fondue pour renflouer le trésor royal, c’est naturellement que le savoir faire de Moustiers-Sainte-Marie s’imposa dans les palais et devint de notoriété publique en Europe. Pendant deux siècles, ce fut l’âge d’or de la production de faïence à Moustiers. Après l’engouement pour la mode de la porcelaine anglaise, en 1927, Moustiers-Sainte-Marie reprend le flambeau et continue de produire sa faïence unique.
Aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des visiteurs, le village aux portes du Grand Canyon du Verdon, maintient son activité dans quelques vingt ateliers et un musée qui perpétue la tradition de cette porcelaine fine aux dessins uniques et à la finesse incomparable.